Se préparer à l’arrivée de bébé – Partie #1

matériel bébé

Par Amélie

Enfin ! vous êtes enceinte, de votre premier, deuxième, troisième bébé (au-delà, mes conseils seront inutiles), voire même de jumeaux (au-delà, mes conseils seront ridicules). C’est à la fois un bonheur immense et un énorme chamboulement … ça vous l’avez déjà lu partout, et plein de mamans se sont senties obligées de vous le dire. Bon, alors je vais vous dire ce que d’autres mamans ne vous ont sûrement pas dit.
Oui, il y a plein d’astuces pour être plus sereine à l’arrivée de bébé et un tas de choses à savoir pour survivre à son arrivée (oui oui, survivre).  Dans le premier article de cette série, je vous donne la liste des choses à prévoir, celles qui sont indispensables, futiles, et inutiles.

Le matériel INDISPENSABLE - 1ère année

  • Un siège coque 0+ pour la voiture (ou une nacelle, mais elle est soumise à de plus en plus de critiques niveau sécurité) et neuve, pas d’occasion pour la sécurité,
  • Le châssis du siège coque ou de la nacelle (en gros, la poussette),
  • Une table à langer avec rangements,
  • Un matelas à langer,
  • Un lit bébé (la nacelle ne peut servir que le premier mois) avec son matelas,
  • Deux alèses imperméables,
  • Deux draps housses,
  • Deux turbulettes/gigoteuses (idéalement multi-saisons, sinon vérifier le TOG),
  • Une lumière douce ou une veilleuse pour pouvoir intervenir la nuit,
  • Un babyphone (pas celui avec la caméra, sinon on devient parano),
  • Une baignoire Shantala (ou en plastique),
  • Un tapis de bain antidérapant,
  • Un thermomètre de bain (sauf si le mitigeur de la baignoire/douche est équipé d’un thermostat),
  • Deux capes de bain ou serviettes de toilette,
  • Un savon surgras pour le corps et les cheveux (le plus naturel possible),
  • Du sérum physiologique,
  • Du liniment oléocalcaire,
  • De grands carrés de coton ou de tissu lavables,
  • Une petite brosse douce,
  • Une paire de ciseaux à bouts ronds,
  • Un thermomètre à embout souple,
  • Du beurre de karité en pot, pour prévenir l’érythème fessier (magique et plus sain que la fameuse crème à l’oxyde de zinc que tout le monde achète),
  • Un porte-bébé et/ou une écharpe de portage,
  • Un transat,
  • Des tétines (même si vous êtes contre, prévoyez-en une car si vous changez d’avis vous serez content(e) d’avoir anticipé),
  • Un doudou (aux normes CE) avec lequel vous aurez dormi pour qu’il porte votre odeur,
  • Sept bavoirs,
  • Des langes (ça sert à tout, vous verrez),
  • Des culottes confortables (pour vous),
  • Une tasse anti-fuite,
  • Une cuillère 1er âge,
  • Une chaise haute,
  • Un tapis d’éveil (et pas les tapis avec des dalles en mousse qui dégagent des composés toxiques pendant des mois),
  • Un lit parapluie,
  • Une barrière d’escalier, à mettre tout en haut,
  • Des coins de meubles.

S’il est alimenté au biberon : 

  • Sept ou huit biberons et leurs tétines,
  • Un goupillon,
  • Un égouttoir,
  • Un boîte doseuse,
  • Du lait en poudre.
S’il est allaité :
  • Deux soutien-gorges d’allaitement,
  • Des vêtements qui s’ouvrent par devant (pratiques),
  • Des coussinets d’allaitement (lavables si possible).
 

Le trousseau - 1er mois

  • Huit bodies (manches courtes ou longues),
  • Sept pyjamas,
  • Quatre ou cinq brassières (ou gilets),
  • Une dizaine de paires de chaussettes,
  • En hiver, une combinaison pilote,
  • En hiver, deux paires de moufles,
  • En hiver, deux bonnets,
  • En été, deux chapeaux à bords larges (qui couvrent les oreilles et la nuque).
Le premier mois, bébé est très bien en pyjama. Demandez l’avis d’un ostéopathe, vous verrez. Pas besoin de commencer à entraver ses mouvements avec des vêtements qui vont le serrer au niveau de la taille … Sauf si une séance photo est prévue !
Vous pouvez aussi prévoir quelques vêtements en taille naissance. Quand bébé arrive en avance, il ne prévient pas … Je ne l’avais pas fait, tout le monde m’avait dit « tu verras, il ne les mettra jamais ». Ben quand bébé arrive un mois avant, c’est sympa de lui enfiler un pyjama dont le col lui remonte sur la bouche tellement il est perdu dedans.

Le trousseau - 3 mois

  • Huit bodies,
  • Cinq pyjamas,
  • Quatre ou cinq pantalons,
  • Dix t-shirts,
  • Quatre ou cinq gilets (selon la saison),
  • Deux paires de chaussons.
Privilégiez au maximum les vêtements avec des boutons pression, et pas ceux qui s’enfilent par la tête. On évite tout ce qui est inconfortable, les jeans, chemises, chaussettes qui saucissonnent les mollets …

LeS trucs utiles (mais facultatifs)

transat bébé
  • En hiver, une chancelière,
  • Un tire-lait (si l’allaitement au sein est compliqué, pour pouvoir s’absenter quelques heures ou passer le relais la nuit) et des pots de conservation,
  • Des coquilles d’allaitement,
  • Un lit de cododo,
  • Un cocoonababy,
  • Un mobile pour mettre au-dessus du lit,
  • Un inclinateur de matelas si bébé a un reflux,
  • Un robot-mixeur type babycook (un mixeur plongeant et une casserole peuvent faire l’affaire, mais c’est vite plus contraignant),
  • Un nid d’ange,
  • Une attache-tétine,
  • Des assiettes ou bols qui se ventousent au plateau de la chaise haute,
  • Une petite pochette avec des attaches poussettes pour avoir l’essentiel à portée de main,
  • Des bloque-portes ou bloque-tiroirs.

LeS trucs inutiles

emmailloter bébé
  • Le babyphone qui fait visio. Je le redis, ça rend parano.
  • Une housse de matelas à langer. Une serviette de toilette fait l’affaire.
  • Un stérilisateur. Il n’est plus recommandé de stériliser les biberons.
  • Un chauffe-biberons. A température ambiante, ils s’y font très bien.
  • Un tour de lit. La mort subite du nourrisson, ça vous parle ?
  • Un transat de bain. Mauvais pour la mobilité de bébé …
  • Un cale-bébé. Dangereux aussi.
  • Un sac à langer. Cher et utile peu de temps. Certaines seront surprises, mais n’importe quel sac pourvu qu’il soit équipé de poches/rangements fera l’affaire. Vous pouvez acheter un tapis de change de voyage séparément, et le tour est joué. 
  • La couverture d’emmaillotage : il y a des bébés qui ne supportent pas d’être emmaillotés (oui oui, ça arrive). L’idéal serait de s’en faire prêter une avant pour essayer.
  • Une poubelle de couches. On me l’avait conseillée, et je vous confirme que c’est inutile et que les recharges coûtent un bras.
  • Un collier d’ambre. En plus d’avoir une utilité discutable (son efficacité n’a jamais été prouvée), il est dangereux car bébé peut s’étrangler avec.
    Ne vous dites-pas que vous allez le surveiller car vous n’aurez jamais l’oeil sur lui 24h/24. Le concept d’un accident, c’est qu’il arrive toujours quand on a le dos tourné, et ça, ça arrive à tout le monde, surtout quand on manque de sommeil !
  • Un parc : ça prend de la place, ça coûte un bras, et ça empêche bébé de découvrir le monde. Et le jour où vous allez chez un copain qui n’en a pas, c’est la fête pour bébé qui va se jeter sur les escaliers et toutes les choses auxquelles il n’aura pas été habitué. Ou comment gâcher votre soirée.
  • Un trotteur ou youpala. Si toutefois vous n’étiez pas encore au courant !
Dans le prochain article, je vous donnerai quelques conseils pour vous organiser au mieux.
Autres ARTICLES

Vous avez aimé cet article ? Alors découvrez en d’autres !

Gravity Cake Travaux

Le gravity cake

Ce gâteau est idéal pour un anniversaire d’enfant, et permet de laisser libre cours à son imagination. Je l’avais fait pour les trois ans de

Lire la suite »